,

Gilles Verdez et Miss Univers : « La france aurait dû exercer son droit de retrait »

Pour Gilles Verdez, la France n’aurait jamais dû se présenter à Miss Univers

Gilles Verdez sur Miss Univers

Le sacre d’Iris Mittenaere à Miss Univers 2016 a été une grande joie pour bien des Français, mais pas vraiment pour Gilles Verdez. Le chroniqueur de Touche pas à mon poste estime que la France n’aurait pas dû participer à l’élection, et pour une bonne raison.

Ce n’était pas arrivé depuis 1953, alors forcément, une Française qui gagne Miss Univers, ça fait plaisir : Iris Mittenaere a été élue le 30 janvier dernier à Manille, aux Philippines. Et si la majeure partie de ses compatriotes est très heureuse pour elle, certains ont toutefois « quelque chose à dire » sur cette victoire : c’est le cas de Gilles Verdez. Dans une interview pour Dans le rétro, sur France Bleu, le chroniqueur de Touche pas à mon poste a déclaré que notre pays n’aurait même pas dû être representé à cette élection : « Je ne comprends pas ce que la France est allée faire aux Philippines dans une élection pour Miss Univers avec un président philippin qui se compare à Hitler, qui a insulté Barack Obama et qui est extrêmement misogyne dans ses déclarations. » Et il est vrai que Rodrigo Duterte correspond parfaitement à cette sinistre description.

Gilles Verdez : « Je ne comprends pas ce que la France est allée faire aux Philippines dans une élection pour Miss univers avec un président philippin qui se compare à Hitler, qui a insulté Barack Obama et qui est extrêmement misogyne dans ses déclarations.

Je trouve qu’exercer notre droit de retrait aurait été une bonne chose. »

Peu diplomate, le président philippin a par exemple traité Barack Obama et le pape François de « fils de pute ». Régulièrement pointé du doigt par des groupes féministes, le président philippin multiplie les déclarations machistes et misogynes, et a fait plusieurs fois des blagues sur des affaires de viol.

Enfin, il est dans le viseur de la communauté internationale pour ses méthodes dignes du Troisième Reich. « Oubliez les droits de l’Homme. Si je deviens président, ça va saigner », avait-il déclaré avant son élection. Bien décidé à éradiquer le trafic de drogue dans son pays, il n’hésite pas à faire preuve d’une extrême violence : « Hitler a massacré trois millions de juifs. Aujourd’hui, nous avons trois millions de toxicomanes. Je serai ravi de les abattre, a-t-il déclaré en septembre dernier. Au moins, l’Allemagne avait Hitler. Les Philippines m’auront. »

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *