, ,

Cicatrices, bourrelets, poils: ce mannequin assume tout

Emily Bador, mannequin de 20 ans, a démarré sa carrière en entrant bien dans le moule.

Lassée des diktats de l’industrie de la mode, Emily Bador, un mannequin londonien, appelle les jeunes femmes à s’assumer telles qu’elles sont.

Emily Bador, mannequin de 20 ans, a démarré sa carrière en entrant bien dans le moule. La jeune femme a posé pour des photos lissées pour ASOS, Topshop ou encore H&M. Mais ces derniers mois, Emily s’est quelque peu rebellée contre l’industrie de la mode en publiant une série de photos à contre-courant des « standards » communément admis.

Il y a quelques jours, la jeune femme a notamment exprimé son ras-le-bol sous une photo d’elle au naturel, avec ses bourrelets, ses problèmes de peau et ses aisselles non-épilées. « Vous valez tout autant même si vous n ‘avez pas de ventre plat. Vous n’êtes pas moins regardable si vos aisselles ne sont pas épilées. Vous n’êtes pas moins belle à cause de vos cicatrices, vergetures, eczéma, acné », a-t-elle écrit. « J’en ai tellement marre de l’objectification du corps des femmes et de la manière dont on définit leur valeur en fonction de leur apparence ».

« Suis-je trop grosse? »
Quelques semaines auparavant, Emily avait déjà dénoncé le diktat de la maigreur dans le mannequinat. Dans une publication sur Instagram, la jeune femme a raconté qu’en 2015, elle était totalement obsédée par son corps, et était persuadée d’être « trop grosse », alors qu’elle n’avait jamais pesé aussi peu.

« Je m’entraînais tous les jours (…) J’ai commencé à être physiquement malade, à me sentir étourdie, épuisée, etc. J’ai fini par arriver à un point où j’avais des crises d’angoisse quotidiennement, et je ne pouvais même plus quitter mon lit par peur de croiser mon reflet dans le miroir », a raconté la jeune femme… Jusqu’à ce qu’elle en ait assez, et décide qu’il était possible de changer les choses.

Aujourd’hui, Emily Bador tente de réapproprier son corps, et lutte pour que la mode revienne à des standards plus naturels. Et s’il lui arrive encore de douter d’elle, et de ne pas toujours aimer son corps, sa vision de l’industrie de la mode a déjà bien changé.

Emily Bador instagram :

This post was created with our nice and easy submission form. Create your post!

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *